Vieux pont de la Siagne : les poutres prennent les airs !


Les poutres du vieux pont ont été enlevées puis posées sur la rive droite pour être découpées.
Et de deux !

Les premières poutres du vieux pont sur la Siagne ont pris la voie des airs hier, en une double opération, spectaculaire et menée à bien de bout en bout. La dégdernière va suivre le même chemin ce matin et une fois les grues de levage et camions grues agés, le pont provisoire sera rendu à la circulation dès demain.
Hier après-midi, l'intervention était d'envergure, réalisée avec minutie par les équipes de terrain qui ont pris tout leur temps pour ajuster les « berceaux » permettant de soulever chacune de ces longues barres de béton ferraillé pesant 80 tonnes pièce. Alors que l'enlèvement lui-même n'a pris que quelques minutes...
Au travail, le groupement d'entreprises TP Spada, Razel Bec et Médiaco qui a mobilisé 5 grues - dont deux de 700 et 400 T pour 55 et 45 m de haut ! - et une quinzaine de personnes dont cinq grutiers qui ont pu montrer leur savoir- faire. « Nous avons l'habitude, nous parcourons la France pour effectuer ce type de travail, nous venons de réaliser le pont de Sète, celui d'Arles et nous partons maintenant vers Bordeaux », expliquait le responsable technique, Paul Béguier.

Le pont neuf posé vers la fin mai

De leur côté le directeur des routes et des infrastructures du Conseil général, Marc Javal, le chef de service des études et travaux neufs Yves Iotta et son assistante Laurence Garofalo, présents sur place, se montraient satisfaits.
« Nos équipes ont été en place dès la nuit dernière. Le chantier est délicat puisque nous avons dû enlever les poutres entières, afin que rien ne risque de tomber dans la Siagne, mais tout a été bien pré- paré et cela a fonctionné comme prévu. »
Déposées délicatement sur la rive droite du fleuve, les poutres ont déjà commencé à être tronçonnées en trois morceaux avant évacuation vers une décharge spécialis ée. Elles seront concassées, béton et fers triés et ces matériaux seront recyclés. Quant au pont neuf, il est en bonne voie et ses poutres d'acier, moitié plus légères, seront posées vers la fin mai. Les culées sont saines et seront simplement légèrement consolidées puisque le pont de 8,80 m de large va passer à 12,5 mètres avec sa double voie de circulation et ses trottoirs.
Au total le poids sera sensiblement le même mais le passage rive gauche/rive droite devrait être bien facilité pour tous. J.O

Source : Nice Matin , édition du mercredi 19 Mars 2014,

Lire l'article en pdf

Journal du levage

 

 

Actualités du levage et de la manutention